Marcellin Artiste Peintre ,Photographe.Travail Avril 2016.

Marcellin Photos peintures juin 2015

mercredi 12 octobre 2016

Travail photographique et peintures Marcellin Septembre et Octobre 2016. Paris .







La peinture de Marcellin est à la fois sensuelle, colorée,

explosive, émouvante. C'est une peinture qui chante...

notes de musique d'un autre monde que seul l'artiste

peut comprendre et jouer!!

Elle est tellement variée dans ses thèmes, ses couleurs,


son graphisme, qu'il est difficile de croire que c'est

l’œuvre d'un seul homme.

C'est une peinture que l'on doit déguster à petites



gorgées, sans se presser et passer d'une toile à l'autre.

C'est un plaisir de tous les sens, comme un orgasme

que l'on attend et que l'on ne laisse pas venir car l'on

sait que le prochain sera encore meilleur!

Si je peux me permettre, Monsieur l'Artiste, puis je



ajouter que la peinture c'est comme une écriture bien à

soi!

Écrire et peindre c'est prendre


son élan, son envol vers un ailleurs toujours

recommencé.

C'est survoler, surmonter ses peines, en déployant ses


ailes imaginaires.

C'est trouer les nuées pour tenter de voir le Divin!!

C'est parcourir le monde en laissant derrière soi des


senteurs parfumées en ne se perdant point!

C'est faire pousser des fleurs qu'un jour on offrira.


C'est faire une vendange d'un vin de velours incarnat



que nous boirons entre amis!

Écrire et peindre c'est tisser le lin blanc et l'organdi


léger qui couvriront les corps le jour des belles noces!

Maitre Edouard Clark Critique d Art État Unis



Travail photographique et peintures Marcellin Septembre et Octobre 2016.










































































































































































                  




















































        Merci aux 4 millions 893 milles visiteurs

mercredi 29 juin 2016

Marcellin artiste peintre Avignon 84000



                                                          
Marcellin Artiste peintre, sculpteur, photographe
Après les écoles des Beaux Arts de Marseille et Clermont-Ferrand, des échanges avec César, Arman et Ousmane Sow dont il partage une amitié profonde, Marcellin s'installe d’abord en Afrique au Sénégal au bord de l’ océan atlantique. Ses photographies sont aussi recherchées car assez rares dans sa production.                        
          

                          Si l on sait exactement ce qu'on va peindre à quoi bon le faire?

                            Picasso



                 

Peinture Acrylique 100cm X150cm











 La peinture de Marcellin est à la fois sensuelle, colorée,

explosive, émouvante. C'est une peinture qui chante...

notes de musique d'un autre monde que seul l'artiste

peut comprendre et jouer!!

Elle est tellement variée dans ses thèmes, ses couleurs,


son graphisme, qu'il est difficile de croire que c'est

l’œuvre d'un seul homme.

C'est une peinture que l'on doit déguster à petites



gorgées, sans se presser et passer d'une toile à l'autre.

C'est un plaisir de tous les sens, comme un orgasme

que l'on attend et que l'on ne laisse pas venir car l'on

sait que le prochain sera encore meilleur!

Si je peux me permettre, Monsieur l'Artiste, puis je



ajouter que la peinture c'est comme une écriture bien à

soi!

Écrire et peindre c'est prendre


son élan, son envol vers un ailleurs toujours

recommencé.

C'est survoler, surmonter ses peines, en déployant ses


ailes imaginaires.

C'est trouer les nuées pour tenter de voir le Divin!!

C'est parcourir le monde en laissant derrière soi des


senteurs parfumées en ne se perdant point!

C'est faire pousser des fleurs qu'un jour on offrira.


C'est faire une vendange d'un vin de velours incarnat



que nous boirons entre amis!

Écrire et peindre c'est tisser le lin blanc et l'organdi


léger qui couvriront les corps le jour des belles noces!



Maitre Edouard Clark Critique d Art État Unis













 





Marcellin tableaux Acrylique 3mx6 "État Unis






































                                                      L' Artiste
                                               Pénétrer dans l’univers d’un peintre !
                                      Ses toiles, aux couleurs et aux formes aussi poignantes qu’étranges.
                                      L'homme a le regard clair, frappé d’une persistante acuité.
                                      Il connaît le prix et le poids des questions qu’il se pose.
                                      Plus que tout autre, sa liberté est sans borne…

                                       
                                     " Libération"






























Marcellin collection personnel


J’en ai encore plein les yeux,
Attirée au-dedans,
Nourrie par les reliefs,
Labyrinthe précieux,
Retirer les carcans,
Accéder à la nef.

J’en ai encore plein les yeux,
Unité, séparation,
Nuance, attirance,
Mélange, superposition,
Formes et couleurs,
Symbole et expression.


Ode Amorica





Marcellin Litho " Sénégal Musé"  


                 
          J ai mis toute ma vie à savoir dessiner et peindre comme un enfant!

            Picasso






                                                             
  Œuvre multiple et complexe, lien essentiel entre art et érotisme. Ce lien demeure comme un fil conducteur jamais rompu.

L’essentiel n’est pas là !!

Artiste a grand savoir, exigé du spectateur (ce dernier le possède rarement), savoir plus mystérieux par lequel Marcellin peut défaire le réel sans l’imiter, jusqu’à parvenir à cette " invisibilité réelle " qui ne saurait être immédiatement accessible à personne.

Vos tableaux offrent un grand plaisir, toujours renouvelé.


A Marcellin le 14 février 2013 

Marc deskui de la Marrens



































Souffle d'esprit...Souffle de vie....

Peinture bruissante d'énergies, qui fait entendre des glissements, qui franchit des obstacles, sans achopper, qui laisse entrevoir les intuitions les plus intimes, une sorte d'abandon de soi au service d'une fusion cosmique.
Coïncidence unique quand l’Être intime du peintre rencontre l'Etre intime du sujet. Genèse des formes par poussées telluriques, jaillissements, source instantanée d'une alchimie intérieure.

Belle abstraction spontanée, sorte d'éveil pour ne laisser pour mémoire de cette intériorité qu'un souffle de vie, qu'un souffle d'esprit
.


Johanna Clerk Editrice USA











                                                                      le discours du peintre est une perpétuelle action de grâces et la répétition de vos œuvres d'art : le monde est une vivante peinture. AFRIQUE...FEMMES...ENFANT..MUSIQUE...
et
l’artifice du philosophe doit s'efforcer de rendre compte, par les mots, du chef d’œuvre; consiste à suivre le réseau d'analogies qui constitue le monde, ressemblances toujours décelables entre macrocosme(le grand monde ) et
microcosme ( le petit monde) ,l'homme et le plus généralement entre toutes les parties de ce tout, qui ne cessent de se répondre et de s'imiter.
ce principe d'universelle analogies fait du moindre détail, du plus humble objet minéral, végétal ou animal le reflet potentiel de la création entière: il y a toujours à s'émerveiller de l'infinie variété des choses, et des fascinantes ressemblances qui permettent au poète
au peintre d'appréhender cette variété, de la faire voir sans la réduire. chaque
œuvre sera désignée par son nom
chaque peinture est un appel à en voir d'autres
j'ai beaucoup aime beaucoup
d’émotions merci
diera dieuf
Marcellin dina deloussi at an marse bi!!!


 Ousmane Sow












                    Est-ce l'apogée du printemps ou l'approche de l'été...je sens ici une 'Joie de vivre' par les tons éclatants, une sorte de rupture avec l'hiver, et toujours la même lucidité d'esprit étonnante, précise, concise, intelligente même si le tourment du doute manifeste encore des signes de contradictions.
Et bien-sûr toujours les mêmes explorations du subconscient, la présence de la quatrième dimension, la présence taurine du sud, l'atmosphère pastorale des nus et des visages féminins, la fraicheur enfantine.
Tout m'enchante ici surtout ce talent
inconcevable qui me parait au service d'une fantaisie qui mêle justement le délicieux et l'horrible, l'abject et le délicat, tout venant de l'intérieur de l'âme,on sent ici que l'artiste habite la solitude.
Puissance, formes des corps simplifiés, traits simples exprimant avec force les terreurs primitives - la férocité ou la sérénité de leurs expressions rappellent le lien oublié entre l'homme et le règne animal : utilisation habile de formes géométriques communiquant un plaisir esthétique purement abstrait.


Marie Cristine de la NOE  "Paris Match"












 Sénégal le 14 02 2011:
 Ma vie est un perpétuel exercice entre le néant et le vide, qui prend parfois des tours brutalement vertigineux, et donc il m’est impossible de distinguer artificiellement ce que je fais et ce que je pense de ce que j’écris. Si j’habitais Stockholm, peut-être que ma vie serait lente, monotone et grise : le contexte, c’est fondamental. Mais à Stockholm, La Havane ou n’importe où, je peux au moins me construire mon propre espace. Sans attendre que quiconque me donne la liberté.C’est l’affaire de chacun, d’édifier sa liberté. Comment ? Ah, c’est à chacun de le découvrir, aussi. Ma liberté, je la construis en écrivant, en peignant, en développant ma simplissime vision du monde, en surveillant la jungle comme un animal en danger, en protégeant ma vie privée des envahisseurs. La liberté est essentielle, pour le genre humain. A l’intérieur de soi et en dehors. Oser rester soi même en tout temps, en tout lieu. Et la liberté, c’est comme le bonheur : on n’y parvient jamais, jamais complètement. L’important est le chemin qui va vers la liberté et le bonheur. C’est la seule chose à laquelle nous puissions aspirer.

Marcellin





           Que dire ou plutôt qu’écrire de la rencontre avec cet homme …d’ailleurs n’est ce pas plutôt un plaisir des sens d’une rencontre avec l’anti homme vulgaire et vil !
Sa peinture , dérangeante par le questionnement et le cheminement intellectuel , moral qu’elle impose donne une esquisse du personnage , ne pas se fier au premier sens , chercher l’anti thèse , parvenir à la quintessence , mettre en avant le doute de tout et pour tout , faire de l’ordalisme et de la belle folie une vertu…

Rencontre qui laisse un parfum de vie ! Violence des états, le pinceau n’est il pas une arme pour cet homme qui méprise la guerre et les comportements humains violents ? et si la violence de chacun pouvait venir sur une toile …quel bonheur !
Difficile de ne pas avoir envie de rechercher la complicité avec lui , difficile de ne pas chercher à le comprendre à travers ses tableaux … la vraie question et le vrai fondement sont plutôt de ne plus chercher et de s’humecter l’esprit pour trouver en soi ses propres failles …………vivre ……

C’est le partage d’un instant …c’est un don qu’il fait en vous regardant, c’est la simplicité qui prime, c’est un mélange de paroles de BORIS VIAN, de coup de gueules de PICASSO, de cri d’espoir à travers la critique de l’homme par le philosophe CIORAN , c’est le regard d’ARTAUD … et en même temps c’est un humaniste.

Cherchez ! Ouvrez les yeux, perdez-vous dans ses toiles, laissez vous guider …s’il le veut bien …on n’oublie jamais un homme comme Marcellin ….



Alice Desmoutin "Critique d art Rome"2012




































                                                

Balade …hymne à la vie , séquence de l’instant ,
Joie et espoir , découvrir l’élan de ces peintures et ne pas se fier au négativisme que l’on pourrait entrevoir !
C’est comme lire CIORAN et penser que celui ci est négatif ! non ! Notre artiste ici croit en la vie et au beauté qui s’y cachent ! c’est de l’homme qu’il se méfie … travailler son esprit pour comprendre …chercher la quintessence en soi , parvenir aux anti thèse ! voilà ce que procure sa peinture …
la douleur de remettre l’état des choses en …désordre ! …sortir des sentiers ! voilà la rencontre …
Rencontre hors normes , hors temps …intemporel aussi …comme la beauté ,
Peinture qui enchante et dérange , homme bon et violent , regard « d’anamour » et de passion …
Dieu ou plutôt diable que l’individu et ses couleurs sont complexes !


 Edwige Solagana "Critique Russe 2013"
































































 Marcellin tu assumes pleinement une vision originale de "l'être et de la "société", ton allergie au conformisme ambiant, le fait de te trouver là, ou de chercher à te trouver là, au bon moment, là où tu crées des formes inédites et valables, où tu instaures des expériences, là où tu mets en confrontation des esthétiques dignes d'une attention anxieuse et passionnée, là où se noue et se dénoue l'aventure de la vie, te permettent de collaborer à une modification progressive du fascinant profil de l'Art du 20ème et maintenant du 21ème siècle avec le témoignage de la mixité des cultures.

Tout est sensibilité en toi, sensibilité exacerbée que l'on ne trouve que chez "l'Artiste". C'est cette sensibilité "là" qui te permets de ressentir les choses avec une telle intensité, une telle émotion, un tel sens de l'humain. Chaque instant de ta vie est source d'inspiration et donc de création instantanée, les deux semblent se confondre avant l'explosion sur la toile ou sur tout autre support.

La flamme indispensable et libre de la "fonction créatrice" est dans tes tripes, toujours présente, toujours prête à jaillir, irréductiblement liée aux sources et au mystère de la vie.


Alexandra et Paul Casan " les Arts" 2013

























































































































auto portrait



















































































                                        






























Bonjour

Et merci aux plus de 20 000 visiteurs jours !

Marcellin